La Vraie Timeline

Financement de véhicule d’entreprise : 5 choses à savoir

Êtes-vous à la tête d’une société ? Si oui, vous savez sans aucun doute à quel point la possession des voitures de société peut être importante. Toutefois, il n’est pas facile de trouver le financement pour leur acquisition. Si tel est votre cas, vous êtes au bon endroit. Dans le présent article, nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur le financement des véhicules d’entreprise.

L’investissement par le dirigeant

Toute personne désireuse d’investir dans sa société se doit d’effectuer certaines dépenses comme le financement des véhicules professionnels. Ce financement par le dirigeant comporte aussi bien des avantages que des inconvénients. Pour ce qui est des avantages, cela permet à la société de ne pas prendre en charge la gestion et l’entretien des voitures. En outre, elle n’est également pas soumise à la fiscalité à la rétrocession. Par ailleurs, ce financement permet à la voiture de ne pas être soumise à la TVS (Taxe sur les Véhicules de Société). Néanmoins, cette option n’est pas envisageable pour une entreprise individuelle. Les inconvénients concernent le dirigeant en particulier. Ce dernier doit tenir un agenda retraçant de façon précise le kilométrage de la voiture. De même, c’est à lui que revient la responsabilité de prendre en charge les dépenses relatives à l’entretien.

La location longue durée

La location longue durée peut être utilisée uniquement par les particuliers qui ont une idée exacte de leur kilométrage annuel. Elle est aussi valable pour les sociétés qui possèdent des voitures neuves et en bon état. Cependant, il faut que le coût global de l’entretien soit plus bas qu’un revenu mensuel de crédit. Ce type de location permet d’avoir une meilleure maîtrise du budget. Ce faisant, elle facilite la planification et la maîtrise de la trésorerie. De plus, les voitures sont fréquemment renouvelées et leur entretien est optimal. Quant aux loyers payés, ils sont considérés comme des dépenses de la société. Toutefois, dans ce genre de cas, les voitures ne sont pas des propriétés de cette dernière. Elles ne peuvent également pas en faire l’acquisition, et ce, même à l’échéance du contrat. En outre, en cas de non-respect du kilométrage annuel, des pénalités sont souvent appliquées.

Le leasing

Exclusivement destiné aux sociétés, le leasing permet à ces dernières de louer un véhicule pour une période précise. À l’échéance de celle-ci, elles peuvent soit en devenir propriétaires, soit les remettre au loueur ou les relouer. Par ailleurs, le leasing simplifie la fiscalité et la comptabilité de l’entreprise. Toutefois, la société ne possède pas la voiture. De même, il est primordial que cette dernière ne soit pas en mauvais état. Si vous souhaitez bénéficier de l’expertise des meilleurs professionnels en matière de leasing, vous pouvez vous tourner vers Rentugo.

La souscription à un crédit

Il peut arriver qu’on ait envie de faire des investissements dans son entreprise sans disposer des fonds nécessaires. Dans de pareilles circonstances, la souscription à un crédit est ce qu’il y a de mieux. Elle permet de bénéficier de taux d’intérêt honnêtes et d’un étalement de la dette avantageux. En plus, la voiture devient la propriété de la société. Toutefois, ses possibilités d’endettement s’amoindrissent considérablement et les intérêts ont tendance à augmenter les frais financiers.

L’autofinancement

Dans de pareilles circonstances, c’est à la société de puiser dans ses fonds pour l’acquisition de la voiture. Ainsi, ce véhicule devient d’emblée la propriété de l’entreprise, et ce, sans qu’elle ait eu besoin de s’endetter. Toutefois, pour que l’entreprise puisse autofinancer l’achat de ses véhicules, il faut qu’elle soit dotée d’un budget conséquent. En outre, les finances de la société s’en trouvent toujours un peu affectées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.