La Vraie Timeline

Les États-Unis voient leur économie reprendre des couleurs

Les États-Unis d’Amérique sont toujours plongés au cœur des tensions commerciales internationales, notamment un bras de fer interminable avec la Chine. Pour autant, son économie s’en sort pas mal, d’après les chiffres publiés par la Réserve Fédérale le 17 juillet 2019.

Une croissance encore timide

La croissance économique américaine se poursuit, modestement certes, mais se poursuit. Voilà ce qu’on peut dire pour résumer les chiffres annoncés par la Réserve Fédérale, le 17 juillet dernier. Après s’être stabilisée un moment, l’inflation américaine a été vue en légère baisse pour ce second trimestre de 2019.

économie américaine

Des perspectives positives

Même si la croissance de l’emploi affiche un léger fléchissement, la réserve fédérale estime que l’environnement économique américain est plutôt positif. Voilà un fait qui a pesé lourdement dans la balance, au moment de discuter de l’orientation des taux d’intérêts du 30 et 31 juillet.

Les tensions commerciales avec la Chine constituent également une préoccupation pour les observateurs de la FED, mais pas au point de modifier leurs projets. En effet, le contre-coup d’un éventuel choc commercial ne saurait avoir d’effet à court terme sur l’économie américaine.

La Chine en difficulté, pour la première fois en 27 ans

Deux jours avant cette annonce de la Réserve Fédérale américaine, Pékin avait également publié ses chiffres du second trimestre de 2019.

Pour la première fois depuis 1992, la croissance économique chinoise n’avait pas connu une telle débâcle. En effet, celle-ci s’était installée à 6,2 %, soit un recul de 0,2 point par rapport au trimestre précédent.

Quand on regarde l’ampleur du bras de fer entre la Chine et les États-Unis, l’on serait tentés de dire que Donald Trump et son administration gagnent du terrain et sont en passe d’avoir les cartes nécessaires pour mettre la pression à Pékin.

économie américaine

Un fond de campagne électorale

Tout en lançant sa campagne pour les élections présidentielles de 2020, Donald Trump n’a pas manqué de commenter cette augmentation continue de la croissance économique américaine.

Selon lui, l’économie américaine ferait saliver le monde entier. Par ces mots, il fait clairement référence à la Chine qui n’est pas au mieux de sa forme. Il est évident qu’une telle annonce résonne aux oreilles des républicains comme un appel à renouveler leur confiance en l’actuel homme fort de la Maison Blanche.

En effet, il n’y a pas meilleure suite logique pour Donald Trump, qui brigue un second mandat après avoir été vivement critiqué tout au long de ces quatre ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.