La Vraie Timeline

Devenir rentier en faisant des crédits : c’est possible ?

Les banques offrent aujourd’hui aux citoyens une multitude de produits financiers comme le crédit, dans la seule intention de les aider à améliorer leurs conditions de vie. Des crédits dont les conditions sont de plus en plus flexibles et les taux de remboursement encore plus bas pour inciter davantage de prêts. Les caractéristiques du crédit sont de nature à favoriser les investissements dans certains secteurs à fort rendement : c’est la rente sur le crédit.

En effet, être rentier consiste à investir le crédit obtenu auprès de la banque dans des activités générant des revenus conséquents permettant d’honorer les échéances (les mensualités) tout en réalisant des économies. C’est le moyen idéal pour fructifier le crédit afin de bâtir un patrimoine durable et assez rentable. Mais accéder au statut de rentier accompli et prospère demande du temps et de l’abnégation. Voulez-vous savoir les astuces pour réussir dans ce secteur ? Cet article vous y aidera.

Le crédit pour devenir rentier : quel choix d’investissement ?

Pour gagner la confiance de la banque, un projet d’investissement doit inspirer de l’assurance. Une assurance qui passe par l’établissement d’un plan d’investissement avec le moins de risques possibles. Des éléments sur lesquels les banques sont très regardantes avant d’accorder le crédit. Dans sa position de futur rentier, l’investisseur doit se montrer rationnel dans son désir de créer son propre patrimoine.

Il ne doit donc pas prendre des risques inconsidérés et faire preuve de flatterie dans son choix d’investissement. Le projet choisi doit être simple, mesurable, réalisable et temporel. Le futur rentier doit non seulement opter pour des projets rentables pour lui mais aussi pour la banque prêteuse, car cette dernière n’accordera le crédit qu’après avoir eu la certitude qu’elle tirera le meilleur parti de l’investissement.

Dans sa quête de détection de projets rentables, le futur rentier dispose de plusieurs choix d’investissement. Mais il pensera à investir dans des placements à fort rendements pour un remboursement du crédit en peu de temps et une constitution de patrimoine plus importante. Toutefois, on ne devrait pas occulter l’évaluation des risques, car le rendement d’un secteur est fortement lié à son degré de risque. Plus la rentabilité est élevée et plus les risques encourus sont grands.

Comment démarrer la rente et y prospérer ?

Devenir rentier grace aux credits

Devenir rentier pour une première fois n’est pas toujours facile. Surtout quand on n’a pas la bonne maîtrise des techniques d’évaluation des risques dans le secteur d’investissement choisi. Pour un début, il est recommandé de miser sur des valeurs sûres telles que l’immobilier locatif. C’est le projet qui suscite le plus de confiance à la majorité des banques car ces dernières sont certaines que le crédit octroyé sera remboursé entièrement et dans les délais fixés.

Au cas contraire, elles auront le moyen de récupérer leur dû en saisissant le bien immobilier par exemple. Même si l’effet de levier financier pourrait se faire attendre, cette option permet au rentier de se construire lentement, mais sûrement son patrimoine. Il aura donc le temps de découvrir son nouveau métier sans réaliser d’énormes pertes.

Au fil du temps, le rentier arrivera à créer sa propre entreprise : une agence immobilière par exemple, qui bénéficiera d’un statut juridique. De quoi amener les banques à avoir davantage confiance en votre activité et à vous accorder plus d’avantages dans l’octroi de crédits. Vous aurez donc plus de facilité à négocier un prêt avec le taux le plus bas possible et à obtenir des échéances de remboursement plus souples. Vos gains de rentier sont plus importants et vous avez plus de tranquillité pour honorer vos engagements.

En matière de crédit, les banques sont disposées à accompagner toute personne aspirante au métier de rentier à condition qu’elle remplisse les critères de sélection énoncés. Un moyen d’investir et de fructifier le crédit qui semble les rassurer quant à la capacité de solvabilité de l’emprunteur au vu de sa forte rentabilité.

Devenir rentier se présente donc comme la meilleure alternative pour fructifier le crédit afin de le rembourser à bonne date et parvenir à constituer son propre patrimoine. Néanmoins, les risques de vite déchanter existent et on pourrait y être confronté lorsque le plan d’investissement est mal élaboré. Des risques qui sont tout de même minimisés par la banque lors de l’étude de dossier de crédit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.