La Vraie Timeline

Investir dans l’assurance-vie en 2019 : mode d’emploi

Il est nécessaire de savoir placer son argent pour une bonne gestion de son patrimoine et préparer celui de ses proches. La souscription d’une assurance-vie est parmi les plus intéressants. Dans cet article, nous allons voir le fonctionnement de cet investissement.

Principes de l’assurance-vie

Il s’agit d’un placement financier qui permet de transmettre l’argent à un bénéficiaire après un événement en lien avec le souscripteur. Cet événement peut être le décès de ce dernier, mais également sa survie. L’épargne souscrite percevra des intérêts qui varieront par rapport au montant du capital investi par le contractant.

Dans le cas du décès du souscripteur, le capital versé ainsi que les intérêts seront transmis aux bénéficiaires désignés dans le contrat. Il est à noter que les bénéficiaires doivent être cités nominativement ou énumérés dans le cas où il s’agit de plusieurs personnes. Dans le cadre de la survie du souscripteur, ce dernier reste le seul bénéficiaire de l’assurance. Il peut alors retirer le capital et les intérêts comme bon lui semble.

placement assurance-vie

Fonctionnement de l’assurance-vie

Tout d’abord, il y a le versement initial. Il s’agit du capital à verser au moment de l’établissement du contrat. On peut l’appeler également « le capital ».

Ensuite, il y a deux types de versements sur l’assurance-vie : les versements libres et les versements programmés. Le versement programmé est une somme précise à définir que l’on va verser à une fréquence bien déterminée. Il peut se faire tous les mois, tous les trois mois, tous les semestres ou même une fois par an, selon le choix et la disponibilité du souscripteur. Il faut définir la fréquence de versement.

Toutefois, il est possible de modifier à volonté le montant et la fréquence du versement. Quant au versement libre, comme son nom l’indique, c’est un placement que l’on peut faire à tout moment. Il n’y a pas de somme ou de fréquence de versement prédéfini.

placement assurance-vie

Quid des frais et des documents nécessaires ?

Comme dans tout contrat d’assurance, l’assurance-vie est soumise à des frais précis. En premier lieu, il y a les frais de versement et de prélèvement. À chaque fois que l’on verse une somme, des frais sont prélevés par la société d’assurance. Il en est de même lorsqu’on veut retirer une partie du capital. Ensuite, il y a les frais de gestion du compte. Comme il s’agit d’un compte, les frais de gestion constituent les honoraires de la compagnie d’assurance. Tous ces frais par rapport à l’assurance-vie n’ont pas de montant précis, ils varient en fonction de ce qui est mentionné dans le contrat.

Quant au bénéficiaire, il doit réunir certains documents obligatoires pour que l’on puisse lui verser l’assurance-vie du souscripteur. Il doit d’abord avoir le certificat de décès du souscripteur. Ensuite, il faut obtenir le bulletin d’adhésion du contrat d’assurance-vie, c’est la preuve qu’il est le bénéficiaire de l’assurance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.